Téléphone : 418 383-5397

Infrastructures municipales

Mairie


C’est en 2007 que le Conseil municipal décide de construire ses bureaux administratifs.  Les travaux sont réalisés par Les Constructions A. Beaudoin et fils et les bureaux sont occupés en décembre de la même année. Au total, en incluant les travaux de construction, les frais incidents, l’ameublement, l’aménagement paysager et le pavage, l’implantation de la Mairie a nécessité un investissement de près de 462 000 $.

La Mairie abrite les bureaux de la réception, du directeur général, de l’inspecteur municipal, du maire, du service des loisirs ainsi que la salle où se déroulent les séances du Conseil municipal.

Centre sportif Claude-Bédard


D’abord connu sous le nom du Stade couvert, le Centre Sportif Claude-Bédard a reçu son nom d’un résidant qui s’est fortement impliqué au sein des loisirs de la municipalité. Depuis sa mise en opération à l’automne 1973, l’endroit a connu une multitude d’événements, comme le Festival de la Joie de Sainte-Justine et le Marché de Noël, en plus de nombreuses parties de hockey.

Le 19 avril 2010, la municipalité de Sainte-Justine reçoit  une somme de 135 380 $ afin d’installer un système de réfrigération à la patinoire. Ce projet est d’une valeur totale de 274 361 $. Parallèlement à ces travaux, la municipalité investit 98 900 $ dans la reconstruction de l’actuelle dalle de béton, en partenariat avec la Caisse populaire Desjardins de Langevin et le Pacte rural.

Des aires de planches à roulettes et de jeux complètent son aménagement. Le Centre sportif, situé au 146 de la rue Bisson, abrite aussi le traditionnel Casse-croûte du stade.

Édifice municipal

Au cours de l’année 1980, la municipalité projette de rassembler sous un même toit tous les services municipaux. Après avoir obtenu la confirmation d’une aide financière de 50 % dans ce dossier dans le cadre du Programme d’amélioration des équipements communautaires (PAEC) au cours de cette même année, les travaux débutent finalement au printemps 1981 pour se terminer à l’automne. Le coût total des travaux s’élève alors à 75 000 $.

À ce moment, on retrouve à l’intérieur de cette bâtisse, les services administratifs, l’inspecteur municipal, le service incendie et le camion servant à la cueillette des ordures et du recyclage.

En 1996, on décide d’y joindre une annexe à l’arrière devant servir de garage pour l’entretien et le remisage de la machinerie d’entretien des chemins en hiver. Cet agrandissement commande un investissement de 100 000 $.

Finalement, suite au déménagement des bureaux à la Mairie en décembre 2007, la section avant de l’Édifice municipal sert de caserne incendie. On y retrouve le bureau du chef pompier, la salle d’entraînement des pompiers, les trois camions ainsi que les équipements du service de protection des incendies.

Centre civique


Le Centre civique est situé au 250, rue Principale et abrite cinq organismes à l’intérieur de ses locaux.

La salle Gatien-Lapointe, nommée en l’honneur du poète, est occupée principalement par les membres du Mouvement des aînés de Sainte-Justine qui se réunissent régulièrement pour jouer fraternellement aux cartes, pour suivre des cours de danse de ligne, pour participer aux soirées de danse sociale le troisième samedi du mois ainsi que pour d’autres activités réservées aux membres. On peut joindre le président du Mouvement des aînés de Sainte-Justine, M. Pierre Tanguay, au 418 383-3470. Cette salle tient également lieu de salon funéraire.

La salle Claudia-Gagné doit son nom à Claudia Gagné-Sirois, fondatrice du Cercle de fermières de Sainte-Justine. Les dames fermières se réunissent en après-midi pour pratiquer le tissage, la couture, le tricot et la broderie. On peut joindre Mme Lise Provost, présidente du Cercle de fermières, au 418 383-3470.

Le local de la Société du Patrimoine sert à cet organisme pour leurs réunions ainsi que pour leurs archives.

Il est possible de louer les salles Gatien-Lapointe et Claudia-Gagné sur réservation à la Mairie au 418 383-5397.

Office municipal d’habitation (HLM)

L’Office municipal d’habitation de Sainte-Justine est une corporation sans but lucratif qui a pour mandat l’administration de logements à prix modique pour personnes autonomes de 50 ans et plus. Les loyers sont fixés à 25% des revenus, plus les frais d’électricité ainsi que le stationnement s’il y a lieu. La Villa Plaisance compte vingt-deux logements et est gérée par un conseil d’administration composé de sept membres.

La Villa Plaisance est située au 207 de la rue Bédard. Pour effectuer une demande de logement, contactez le directeur municipal, M. Gilles Vézina, au 418 383-5397 au poste 222.

Usine de pompage et de traitement de l’eau potable

La station de pompage et de traitement de l’eau potable, localisée dans le secteur de la route de la Station, a été conçue pour répondre aux besoins des trente prochaines années de la municipalité avec sa capacité de production de 18 litres d’eau par seconde.

Cette usine de traitement de l’eau potable a été construite moyennant un investissement de 1,7 M $. Une somme de 435 600 $ a été financée par le transfert de la taxe d’accise sur l’essence alors que 570 042 $ l’ont été par le biais du Fonds des infrastructures municipales rurales. Le complément du financement du projet a été obtenu par un règlement d’emprunt de 674 671 $ et le fonds d’administration est venu compléter le tout.

Les deux principaux systèmes de traitement de l’usine sont ceux au sable vert, qui permet l’élimination du fer et du manganèse enrayant du même coup les odeurs désagréables de l’eau et d’un adoucisseur qui permet de réduire la dureté de l’eau en diminuant de 50 % la présence de calcaire dans l’eau.

Un système de chloration en continu garantit finalement l’absence de toutes bactéries du réseau d’aqueduc.

Usine d’épuration des eaux usées

Lors de la construction des réseaux d’aqueduc et d’égouts sanitaires en 1966 et 1967, le conseil municipal de l’époque fait preuve d’avant-gardisme et décide de construire une des premières usines d’épuration au Québec avec un étang aéré séparé en 2 sections. Notre municipalité est donc pourvue d’un système d’assainissement des eaux usées depuis plus de 40 ans.

Ce système a été réaménagé en 1992 avec l’ajout de 2 autres étangs, d’un nouveau compresseur pour l’aération et d’un système de déphosphoration opérationnel annuellement, du 15 mai au 15 novembre. Grâce un programme d’aide financière des plus avantageux financés par la Société québécoise d’assainissement des eaux, la municipalité a déboursé dans ce projet une somme de 147 000 $ sur des travaux de l’ordre de 2 270 000 $.

Depuis ce temps, notre système respecte intégralement toutes les normes exigées par le ministère de l’Environnement lors de la conception de la mise aux normes de notre usine d’épuration.

Aucun commentaire