Téléphone : 418 383-5397

Sainte-Justine: la nouvelle bibliothèque municipale inaugurée

15 Décembre 2022

Après 22 ans au sous-sol du Centre civique, la Bibliothèque Roch-Carrier occupe, depuis la fin du mois de novembre, le premier étage de l’ancienne caisse populaire de Sainte-Justine.

Une cérémonie d’inauguration réunissant les bénévoles de la bibliothèque, ainsi que des représentants du conseil municipal, a eu lieu le vendredi 9 décembre dernier.

Présent à la cérémonie d’inauguration, le maire Christian Chabot a mentionné que c’était sans projets précis en tête que la municipalité avait pris possession du bâtiment pour la somme symbolique d’un dollar de la Caisse des Etchemins, il y a un peu plus de 18 mois.

« Nous étions réticents au départ, car nous avions beaucoup de locaux qui étaient disponibles. De fil en aiguille, tous les locaux de l’ancien restaurant Les deux frères étaient loués, sauf un, alors on a décidé de la prendre à notre charge sans avoir de projets définis », indique-t-il en soulignant que c’est en septembre 2021, à l’initiative du conseiller municipal Jean-Guy Labbé, que la décision d’y déménager la bibliothèque municipale a été prise.

« On avait eu des discussions avec les responsables de la bibliothèque qui avaient besoin de plus d’espace et souhaitaient agrandir celle-ci. Comme c’était plus compliqué d’agrandir que de transférer la bibliothèque dans l’ancienne caisse populaire, la décision était facile », précise M. Labbé en ajoutant que l’ancienne bibliothèque est devenue le local des fermières.

Ce sont près de 50 000 $ que la municipalité aura injecté dans le réaménagement des lieux qui s’est amorcé le 25 octobre et s’est terminé le 24 novembre, deux semaines plus tard que prévu initialement.

« On a commencé à regarder comment ça coûterait, à établir un budget. Quand nous sommes entrés ici, on se disait qu’il y avait juste du ménage à faire et à enlever deux ou trois choses, mais on a eu quelques surprises et on a décidé de faire les travaux d’amélioration tout de suite et pour longtemps », poursuit le maire en ajoutant que tout a été refait à part les tuiles du plafond qui sont restées les mêmes. Un nouveau système d’éclairage au DEL sera installé en février.

MM. Chabot et Labbé soulignent que plusieurs heures de bénévolat ont été consacrées par les conseillers municipaux et les bénévoles, mais aussi par les employés municipaux sur leurs heures de travail ou en dehors de celles-ci, lorsque nécessaire.

Soulignons qu’une partie du sous-sol, soit celle abritant l’ancienne caisse populaire a été louée à Jenny Lachance de l’Érablière Jador, cela à coût modique et dans le but d’aider l’entrepreneure à relancer son entreprise après qu’un incendie ait détruit sa résidence et ses installations au cours de l’été.

 

Nouvel engouement des usagers et des bénévoles

 

Le maire Chabot tout comme la responsable de la bibliothèque, Diane Lapointe, soulignent que le déménagement de la bibliothèque a permis de créer un engouement tant chez les usagers que les bénévoles, une vingtaine en tout.

« Il y a plein de gens qui ne venaient plus ou qui n’étaient jamais venus que l’on voit maintenant, ainsi que des anciens qui avaient déserté la bibliothèque. De nouveaux bénévoles se sont aussi ajoutés », indique le maire Chabot.

Pour sa part, Mme Lapointe rappelle que l’ancienne bibliothèque ne répondait plus à la demande, que celle-ci était trop étroite et était peu visible. « Bien souvent, les gens entraient, prenaient un livre et partaient, car il n’y avait pas de plaisir à y avoir. On souhaite en faire un lieu de rencontre où les gens peuvent s’y asseoir pour lire une revue, sur les heures d’ouverture.

Soulignons que les deux voûtes de l’ancienne caisse populaire seront mises en évidence, une offrant une expérience 3D avec des lunettes spéciales, l’autre de marché aux puces.

» C’est un gros plus pour une municipalité comme la nôtre d’avoir une bibliothèque qui est à la fois rayonnante et lumineuse. On a de plus en plus de jeunes qui viennent et cela a un effet positif sur nos bénévoles, dont certains sont des élèves du programme Monde, culture et langues qui sont restés avec nous », précise Mme Lapointe qui aimerait pouvoir offrir des cours d’initiation à la tablette et inciter les groupes scolaires à fréquenter davantage l’établissement.

Mme Lapointe a profité de l’occasion pour remercier toutes les personnes impliquées dans le processus de déménagement de la bibliothèque municipale. Elle a ajouté que l’auteur Roch Carrier, qui devait être présent pour la cérémonie d’inauguration, n’avait pu se déplacer pour des raisons professionnelles, étant retenu à Toronto pour une nouvelle série de concerts sur le chandail de hockey avec l’orchestre symphonique de l’endroit. Si tout va comme prévu, il devrait être présent à la fin du mois de mai.

Source et crédit photo : La Voix du Sud et M. Serge Lamontagne

Last modified: 15 Décembre 2022

Aucun commentaire